Les vies de Thérèse

Sébastien Lifshitz

 

  • On assiste ému-e-s aux dernières semaines de vie de Thérèse Clerc (1927-2016), filmées par son ami, le réalisateur Sébastien Lifshitz, quelques années après Les invisibles. Initiatrice de ce projet, « Thérèse» parle de la mort et de la vieillesse, comme un ultime acte militant.

    Elle est filmée dans l’intimité de son appartement à Montreuil, entourée de ses proches. Si le souffle est altéré par la maladie, la lucidité et l’intelligence vive de cette grande militante du XXe sièclesont intactes. Dès 1968, Thérèse Clerc s’affranchit de sa vie de famille « classique » et prend son destin de femme en mains. Depuis lors, elle est de tous les combats : les femmes, les homosexuel-le-s, le droit à l’avortement, les personnes âgées, les immigré-e-s.

    Ce documentaire a reçu la 6e Queer Palm au Festival de Cannes 2016.

Avec

Thérèse Clerc

Commentaires (0)

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.